Du 3 au 6 novembre 2016 aura lieu le festival du film français à Jéju. C’est la septième édition cette année qui se déroulera au  Cinéma et Centre Culturel de Jéju, et au Cinéma Mégabox Jéju.

Comme chaque année le festival suit un thème, pour découvrir l’originalité et la diversité du cinéma français. Lors de la  5ème édition, c’était le thème d’un tour de France afin de faire découvrir les différentes régions de France et leurs charmes.

Cette année, le festival proposera quatre parties de films longs métrages, ainsi que quelques courts métrages tournés par des réalisateurs français en Corée et inversement des courts métrages tournés en France par des réalisateurs coréens.

 

Les catégories qui seront présentées sont :

  • Facettes de France: dans lequel on retrouve les films ‘L’ombre des femmes’, ‘Microbe et gasoil’, ‘Dans la maison’, ‘De rouille et d’os’, ‘Mon roi’. Comme on peut le voir, cette partie est dédiée aux différents aspects de la culture française et de sa société.
  • Avec la famille: accès sur la comédie avec “Au bout du conte’, ‘La Belle et la Bête’, ‘Astérix: le domaine des dieux’.
  • Arts: Avec un documentaire ‘Agnès Letestu: l’apogée d’une Etoile’ et  le film ‘Yves Saint-Laurent’.
  • Corée et jéju: Avec le célèbre film “The Housemaid’ de IM Sang-soo, qui est l’ambassadeur d’honneur du festival,  puis le film ‘Canola’ qui se déroule à Jéju, et permet de faire un petit clin d’œil au lieu qui accueille ce festival depuis des années.

 

La dernière partie, quant à elle, inclura deux films coréens, qui ont pour but de célébrer l’Année France-Corée qui est à l’honneur cette année.

Il est à noter que le festival qui est gratuit, accueillera différents réalisateurs français mais également coréens. Une présentation sur le réalisateur sud-coréen Yun Jero qui a étudié en France aura également lieu.

Vous pouvez avoir accès à plus d’information sur le site suivant : http://jicea.org/

 

Pour la petite histoire : jéju  est  la plus grande ville et la capitale de l’ile de jéju qui compte  408 364 habitants (2007). L’ile est la destination préfèré des coréens, en effet, l’ile accueille environ 4 millions de visiteurs par an incluant les japonais et les chinois. La porteuse d’eau est le symbole de la ville, on y retrouve de nombreuses statues à son effigie. Un autre symbole de la ville est le Samseonghyeol (삼성혈).  Ce sont, en fait, 3 larges trous situés dans le centre-ville, une légende raconte que 3 demi-dieux en sont sortis et devenus les patriarches du royaume.

Il existe d’autres Festival du film en Corée du Sud :

  • Le Festival International du court métrage de Busan,
  • Le Festival International du film de Busan
  • Le Festival du film de Puchon
  • Le Festival du film de Séoul (films asiatiques)
  • Le Festival International du film fantastique de Jeonju

 

En France, le 11éme festival du film coréen  aura lieu du 25 octobre au 1 er novembre à  Paris comme chaque année. Pour l’ouverture, c’est un thriller avec le film Tunnel de KIM Seong-hoon qui a été sélectionné et la comédie WORST WOMAN de KIM Jong-Kwan pour la clôture.

Plusieurs invités seront présents. Les réalisateurs invités pour ce festival sont : KIM Seong-hoon, Kim Sung Soo (Asura city of madness), Lee Kyoung-mi (The truth beneath) et Yoon Ga-eun (The world of us). Seront aussi présents l’acteur JUNG WOO-SUNG (acteur principal de asura: the city of madness), le lauréat du prix Flyasiana 2015 Choi Su-jin, ainsi que le co- réalisateur de Reach for the sky, Steven Dhoedt.

Au total, une vingtaine de film seront accessibles, divisés en plusieurs catégories. Deux films seront en avant-première The bacchus lady, et le documentaire Madame b, histoire d’une nord-coréenne. Il y aura également des séances spéciales pour le film Liaisons dangereuses.

 

Dans les films de la section paysage, on retrouve:

  • Collective Invention, deKWON Oh-kwang
  • Dongju: The portrait of a poet, LEE Joon-ik
  • Inside men, de WOO Min-ho
  • Kissing cousin, de CHANG Hyun-sang
  • Old days, de han sun-hee [documentaire sur le film Old Boy]
  • Press, de CHOI Jeongmin
  • Project get-up and go, de LEE Keun-woo
  • Reach for the sky, de CHOI Woo-young & Steven DHOEDT [DOCUMENTAIRE]
  • Seoul station, de YEON Sang-ho [ANIMATION / FANTASTIQUE]
  • Steel flower, de PARK Suk-young
  • The tiger, de PARK Hoon-jung
  • The truth beneath, de LEE Kyoung-mi
  • Weekends, de LEE Dong-ha [DOCUMENTAIRE]
  • Dernier train pour Busan, de YEON Sang-ho
  • Old boy, de PARK Chan-wook
  • Musa, la princesse du désert, de KIM Sung-soo

Dans la section portrait on retrouvera quelques courts métrages:

  • THE WORLD OF US, de YOON Ga-eun [DRAME]
  • THE TASTE OF SALVIA ,de YOON Ga-eun [COURT, DRAME]
  • GUEST, de YOON Ga-eun [COURT, DRAME]
  • SPROUT, de YOON Ga-eun [COURT, DRAME]

Et enfin seront également disponibles des films classiques.

 

Article rédigé par Céline F.


Laissez un commentaire


Vous avez une question ?

N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact.
저희에게 연락하는 것을 망설이지 마세요.

Contact
Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter et recevez toutes les dernières informations du site. 뉴스레터를 구독하세요. 이 사이트의 모든 최신정보를 받아 보세요.


SIGN INTO YOUR ACCOUNT CRÉER UN NOUVEAU COMPTE

 
×

CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up