copyright Sohn Ji-youngThe Korea Herald

Les webtoon (웹툰 en coréen) sont tout simplement des bandes dessinées en version numérique et publiées en ligne, inventées en Corée du Sud. Cela fait déjà un certain que cette révolution a eu lieu en Corée, et les adeptes et fan se compte par million. Certes peut être moins célèbre que les mangas du japon, mais toujours en plein essors.

Dans cette société ou tout va très vite, jeune, dynamique, connectée, où l’internet domine, les nouvelles technos que sont les tablettes et smartphones deviennent le support est tout indiqué pour la BD numérique qui est totalement adaptée à cet environnement. La BD traditionnelle a défaut d’être sur le papier, et qui n’est pas si répandu en Corée, trouve son alter ego en mode « neuvième art version 7.0 ». Les webtoon (contraction de web et cartoon) sont légions avec leur type de fonctionnement si particulier. Des moteurs de recherche tel que Naver ou Daum ont créés des services de webtoon et embauché des dessinateurs et permettent d’accéder aux webcomics de manière entièrement gratuite.

copyright mocking-crow.over-blog.com

Nous sommes dans le média ultra populaire, facile d’accès, « cheap or free » et le succès n’en reste pas là. Le concept est assez simple car ces webtoon sont finalement des strip de bandes dessinées représentant de courtes histoires, que l’on fait défiler sur notre écran, « en scrollant ». Un mélange d’image, de texte, parfois de musique, de changement de couleur et la magie opère. La lecture se fait du haut vers le bas sans changer de pages.

copyright manga-fox.com

De plus, les webtoon sont assujettit aux votes des internautes, et selon leur nombre de vues, celles-ci persistent et dure ou disparaissent. La notion de sélection est donc importante dans ce milieu ultra concurrentiel et le choix de la « vox populis », par leur votes et leurs choix, propulse ou non un webtoon. Nous pouvons penser au principe des épisodes pilotes d’une séries, et leur cote d’audience.

On se laisse donc emporter dans ces histoires de genre fantasy, romance, horreur ou bien avec des sujets de société bien réel (chômage, suicide, monde du travail), il y en a pour tous les goûts. Nous avons seulement à faire le geste de « dégainer notre cellphone » dans le bus, au métro et pour certain au boulot et passer un court moment de pause, et ainsi nous divertir et plonger dans cette dimension.

En fait, le webtoon est un genre a part entière de BD, fait sur mesure pour internet au format smartphone. Il est en fait à revers de la BD traditionnelle qui elle part du papier vers l’écran, ici, nous sommes dans la démarche quasi inverse, nous partons de l’écran vers le papier pour parfois revenir à l’écran. Ce fut le cas avec le  succès du webtoon Misaeng, qui fut adapté en série télé. Les webtoon pour certains, se sont décliné en séries télé, jeux vidéo, films et même en comédie musicale. Certains on impacté la société de manière très réel et engendré de réelles transformations au sein de celle-ci, comme avec Misaeng (critique de du monde du travail), une nouvelle législation a vue le jour pour le travail à temps partiel.

copyright © tvN

Aujourd’hui, le succès est incontestable, les moteurs de recherches tels que Naver emploi des centaines de dessinateurs, générant des millions de vues tous les jours, pour un public âgé de 20 à 30 et plus maintenant, car le webtoon et bien entré dans les mœurs. Pour l’heure, il question d’ouverture sur le monde et de diffusion, avec des plateformes mobiles au Japon ou encore en Chine et des sites proposant les BD en anglais ou en d’autre langues à la demande du public.

Et la France ?

Selon Hadopi moins de 5% des français lisent des BD numérique.

Si le webtoon existe déjà en France, le webtoon français en est encore a ces début.

Cette année les éditions Dupuis se lance dans l’aventure avec leur premier webtoon gratuit sur spirou.com ; Deathfix, réalisé par Nix et Benus, sortie durant la coupe du monde avec deux épisodes par semaine durant un mois et demi. Le webtoon français propose l’aventure d’un entraineur de foot corrompu de Russie et de son équipe.

copyright 9emeart.fr

Soyez curieux et nous verrons bien si les BD numériques ont un bel avenir en France également !

Bonne lecture!

Sources : franceinter , 9emeart ,  focus.levif.be

 

 

 

 

 


Laissez un commentaire


Vous avez une question ?

N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact.
저희에게 연락하는 것을 망설이지 마세요.

Contact
Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter et recevez toutes les dernières informations du site. 뉴스레터를 구독하세요. 이 사이트의 모든 최신정보를 받아 보세요.


SIGN INTO YOUR ACCOUNT CRÉER UN NOUVEAU COMPTE

 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up